#VOGUEFASHIONFESTIVAL

#VOGUEFASHIONFESTIVAL

I had the chance to attend the first ever edition of the # VOGUEFashionFestival on November fifth afternoon in Paris. Although this exceptional event took place over two days divided into four different conferences, I preferred this time slot. During these few hours, I attended four different subjects. Since every conference had a different topic, time went by so fast!

First off, the French exchange between Emmanuelle Alt, editor in chief of VOGUE Paris, and Mario Testino, notorious Peruvian photographer, about the digital impact in the fashion industry.

Indeed, Mister Testino’s charisma allowed me to really dive into his world very quickly, from the very first minutes of the conference. His presence and his way to express himself represent, in my opinion, his artistic universe. He loves the imperfections of the reality; everything does not have to be overworked. He supported this fact by explaining how he was able to take pictures of Gisele Bündchen without any makeup or specific outfit, since her beauty, personality and confidence are enough. He was able to take her picture with no work done what so ever while she was simply eating breakfast, which he believes is not something he can do with any model.

I also followed Catherine Gorgé’s conference on 3D production in the luxury industry. All the different samples that she brought and distributed in the crowd have very well represented her words and thus allowed me to really understand the quality and uniqueness of this innovation.

I was also present during the testimony of Eva Chen, director of fashion partners of Instagram and Camille Charrière, a very influential blogger, about the opportunities that Instagram allows for brands as well as for users. The anecdotes and advice of Madame Chen and Madame Charrière helped to add a touch of proximity. The multiple uses of this social network enable everyone to express himself or herself. Although mastering social networks remains an art, their speeches were truly inspiring and very positive. I confess that it gave me the desire to become myself « Influencer », a personality publishing regularly sponsored content, with a very important audience.

Without forgetting the history of the status of fashion designer over time explained by Olivier Saillard, director of the Palais Galliera (Museum of fashion in Paris) and imaged by Axelle Doué. Mister. Saillard’s visual presentation was made not by a simple Powerpoint, but by posters presented by the model, Madam Doué.

This day concluded with a speech by Condé Nast France CEO Xavier Romatet. Although some have a rather negative speech about the elitist world of fashion and luxury, this conference has been a breath of positivity on my future as well as opportunities that might be offered to me in the future. I highly recommend this festival!

#VOGUEFASHIONFESTIVAL

J’ai eu la chance d’assister à la conférence de la première édition du #VOGUEFashionFestival le samedi 5 novembre après-midi à Paris. Bien que cet événement exceptionnel se déroulait sur deux jours divisés en quatre séances de conférences, j’ai préféré ce créneau-ci. Durant ces quelques heures, j’ai pu assister à un certain nombre de conférences. Puisque chaque conférence avait un sujet différent, le temps est passé très vite !

J’ai tout d’abord assisté à l’échange en français entre Emmanuelle Alt, rédactrice en chef chez VOGUE Paris, et Mario Testino, photographe, au sujet de l’impact du digital sur le secteur de la mode. En effet, le charisme de Monsieur Testino m’a permis de me plonger dans son univers très rapidement, dès les premières minutes de la toute première conférence. Sa présence et sa façon de s’exprimer représentent, selon moi, son univers artistique. Il aime les imperfections du « réel », tout ne doit pas toujours être sur-travaillé. Il a d’ailleurs appuyé ce propos en expliquant comment il avait pu prendre des photos de Gisele Bündchen sans aucun artifice, puisque sa beauté, sa personnalité et sa confiance en elle lui suffisaient amplement. Il a donc pu la prendre en photo sans maquillage, en train de prendre son petit déjeuner, chose qui selon lui, n’est pas possible avec n’importe quel mannequin.

J’ai aussi suivi la conférence de Catherine Gorgé sur la production 3D dans le domaine du luxe. Les différentes matières que Madame Gorgé a distribué dans la salle ont très bien représenté ses propos et ainsi permis de me faire réellement comprendre la qualité et le caractère unique ce cette innovation.

J’ai aussi été présente lors du témoignage d’Eva Chen, directrice des partenaires mode d’Instagram et de Camille Charrière, blogeuse très influente, sur les opportunités qu’Instagram permet pour les marques ainsi que pour les utilisateurs. Les anecdotes et conseils de Madame Chen et de Madame Charrière ont permis d’ajouter une touche de proximité. L’utilisation multiple de ce réseau social permet à tous de s’exprimer. Bien que la maîtrise des réseaux sociaux reste un art, leurs discours fut vraiment inspirants et très positifs. J’avoue que cela m’a donné des envies de devenir moi-même « Influencer », une personnalité publiant du contenu très régulièrement quelque fois sponsorisé, avec une audience très importante.

Sans oublier l’histoire du statut de créateur de mode au fil du temps expliqué par Olivier Saillard, directeur du palais Galliera (musée de la mode de Paris) et imagé par Axelle Doué. La présentation visuelle de Monsieur Saillard a été réalisée non par un simple Powerpoint, mais par des affiches présentées par la mannequin, Madame Doué.

Cette journée s’est achevée sur le discours ému du PDG des publications Condé Nast France, Xavier Romatet. Quoique certains aient un discours plutôt négatif sur le monde élitiste de la mode et du luxe, cette conférence a été un souffle de positivité sur mon avenir ainsi que sur les opportunités qui pourraient s’offrir à moi dans le futur. Je vous recommande vivement ce festival !

Marie-Pier Clère

 

Related Post

2016-12-14T10:01:07+00:00