L’hypnose, une médecine alternative?

L’hypnose, une médecine alternative?

“Dormez, je le veux.” L’hypnose fascine et inquiète car elle évoque ces hypnotiseurs de foire capables d’endormir une personne juste en la regardant fixement, puis de contrôler ses pensées et ses actes. L’Hypnose Ericksonienne, développée à partir des années trente par un psychiatre américain, Milton Erickson, a aujourd’hui remplacé ces pratiques autoritaires.

Une bonne alternative aux médicaments?

Cette méthode « douce » nécessite la participation du patient, qui cherche dans son inconscient ses propres solutions. Lors de la première consultation, le thérapeute met le patient en confiance en lui posant des questions ce qui lui permet aussi de comprendre le problème à résoudre.Ensuite, le spécialiste induit progressivement un état modifié de conscience, entre la veille et le sommeil : un peu comme lorsqu’on est « dans la lune » ou absorbé dans ses pensées. Il parle sur un ton neutre, bienveillant, et conduit la personne à ralentir sa respiration et à relâcher tout son corps jusqu’à ce qu’elle entre en état d’hypnose et ferme les yeux. Il engage alors un dialogue avec l’inconscient, en utilisant un langage poétique et symbolique, en insistant sur des mots clés et en évoquant les difficultés au passé et non au présent. « Je fais des suggestions positives qui aident à retrouver sa liberté d’agir et de penser » explique Caroline Paris.cropped-aaaaaaaaaa

Sacha Girard-Paris

SACHA GIRARD PARIS

2016-11-27T19:25:42+00:00