Les produits de luxe et leur clients

Les produits de luxe et leur clients

LuxeLogoLarge

L’image d’une enseigne de luxe se décline au travers de flagships situés dans des emplacements prestigieux, de boutiques dans les emplacements de premier ordre, de magasins dans les aéroports et les lieux de villégiature, de corners dans les grands magasins. L’élégance du lieu et la qualité de la mise en place des produits, doivent correspondre au seuil d’exigence élevé de clients fortunés. Le point de vente est un lieu de rencontre et de vie, où il est important d’innover, de créer l’événement, de renouveler le rapport sensible vécu par le client en boutique, au contact de la marque.

Le nombre de consommateurs de produits de luxe a plus que triplé en vingt ans et est estimé aujourd’hui à 330 millions, avec des profils en pleine évolution, selon une étude du cabinet Bain & Company qui décortique la clientèle de Louis Vuitton, Chanel, Hermès et autres griffes du secteur. Plus de la moitié de ces 330 millions de consommateurs n’achètent qu’occasionnellement et sont très limités en termes de prix, dans un marché où 40% des achats sont des cadeaux. A contrario, 150 millions de clients assurent 90% des dépenses (190 milliards d’euros). Les 15 millions d’acheteurs les plus riches (dont un tiers de Chinois) génèrent à eux seuls 100 milliards d’euros d’achats de produits de luxe, soit en moyenne 100.000 euros par personne.

Dans un secteur où chaque pièce représente un montant important, voire une petite fortune, l’identification de chaque article par une puce à radiofréquence (RFID) contribue à la traçabilité des articles (depuis la sortie de l’atelier jusqu’à la vente en magasin). Les opérations de réception et d’inventaire en magasin se font de façon plus rapide et sûre. La lutte contre la démarque inconnue et la fraude s’en trouve aussi renforcée.

 

Gwenaelle T.

IMGbis

Related Post

2014-12-02T20:25:17+00:00