Les petites mains des Maisons : leur rôle primordial

Les petites mains des Maisons : leur rôle primordial

Créer la mode

La Fashion Week et ses podiums, les directeurs artistiques médiatisés, les mannequins égéries, les plumes, les sequins, les paillettes, les volants…

Nous rêvons tous face à la sphère de la mode, de la couture et de la couture, mais nous oublions parfois que chaque infime partie des modèles demande un travail acharné et considérable, réalisé sous la direction des créateurs, mais surtout par les petites mains des Maison de Couture.

Fashion Week

Les petites mains de la Couture

Qu’elles soient couturières, plumassières ou plisseuses, elles sont toutes des ouvrières hors pairs, qui appliquent leur savoir-faire unique au service des Maisons, qui ne saurait exister sans elles.

Les petites mains sont regroupées sous le terme générique de “couturière tailleur”.

La seconde d’atelier doit coordonner la fabrication du modèle et gérer administrativement l’atelier sous la responsabilité du premier d’atelier.
Le premier d’atelier doit, lui, interpréter en volume les croquis du créateur et assurer la réalisation technique des modèles en dirigeant une équipe de travail. Ces ouvriers sont donc indispensables au travail de la Couture.

Les petites mains des Maisons de Couture

L’organisation au sein de l’atelier

Le travail des petites mains consiste donc en l’élaboration des modèles tout droit sorti de l’imagination du directeur artistiques, en l’interprétant au mieux vis à vis de ses attentes. Elles doivent, en somme, fabriquer de un vêtement en volume à partir d’un croquis plat. De plus, les ouvriers sont en charges des essayages, du calage de la toile au mannequin, de la prise de mesures nécessaires à la réalisation du modèle, de la présentation de l’ébauche au créateur et l’adaptation de la toile jusqu’à validation. Ensuite ils doivent expliquer leur travail, donner des conseils techniques auprès du studio de création, argumenter et défendre leur réalisation auprès des clientes et des vendeuses, ainsi qu’au contrôle final du modèle ou encore au management et l’animation d’équipes.

Qu’elles travaillent dans les ateliers de Christian Dior, Chanel ou Saint Laurent Paris, l’élaboration des collections ne pourraient être réalisées sans ses petites travailleuses de l’ombre, qui sont, sans doute, les personnes les plus importantes du milieu et sur qui la réussite et le succès d’une collection repose.

Les petites Mains des ateliers de Couture

Albane Fédon-Trestournel

2015-12-06T19:17:32+00:00