LE VETEMENT ELECTRONIQUE NOUVEL AIR ?

LE VETEMENT ELECTRONIQUE NOUVEL AIR ?

Galaxy Dress in the Fast Forward exhibit @ The Museum of Science and Industry

Posséder un ordinateur ou un téléphone intégrer dans son n’est maintenant plus de la science-fiction.

Nous sommes en train d’incorporer l’électronique dans du textile, changeant notre moyen de communiquer et l’usage même du vêtement. Et si notre veste favorite remplaçait notre téléphone portable ?

 

Dès 1920, Alfred Dunhill installa dans ses sacs à main de la lumière quand on les ouvrait, plus tard Elsa Schiaparelli installa de la musique. Maintenant nous sommes capable défaire bien plus.

 

La société Philips s’associa avec Levi Strauss en 1999 pour créer la veste ICD+ qui relie un téléphone portable et un lecteur mp3 dans une poche protectrice qui relie le tout grâce à un câble connecté à une paire d’écouteurs situés dans la capuche qu’on peu décider débranchera l’un ou à l’autre.

La marque C’N’C Costume National créa des sacs garnies de bandes de cellules solaires pour recharger directement son téléphone.

Le problème que rencontre cette nouvelle technologie reste néanmoins les aspects pratiques du vêtement comme le lavage où l’on doit tout démonter ou bien encore la déformation du vêtement.

Les motards par exemple utilisent depuis longtemps des batteries chauffantes dans leurs vestes en cuirs ou leurs gants pour se tenir au chaud.

Mais c’est lors de ces dernières années que l’on peu constater un progrès dans le textile et l’électronique avec des circuits incrustés directement dans le tissu, lavables et extensibles.

O’Neill proposa la NavJacket, une veste de ski avec un GPS intégrer dans la manche activant un lecteur mp3 dissimulé lui, à l’intérieur du vêtement.

CuteCircuit créé une jupe dont la couleur et les motifs changent au toucher, Hussein Chalayan lui préfère jouer avec vêtements où la forme et la structure pouvait changer grâce à une télécommande.

Grâce à une technologie qui progresse sans cesse, de plus en plus vite et de taille de plus en plus petite, il est normal d’avancer qu’il est inévitable que les vêtements soient de plus en plus sophistiqués.

Sacha Girard-Paris

2015-12-28T20:09:25+00:00