Le Printemps et le luxe

Le Printemps et le luxe

dscn0127

Haussmann-Opéra-Madeleine : le nouveau triangle d’or du commerce parisien.

Les signes qui ne trompent pas. Le « megastore » Bucherer, consacré aux marques horlogères de luxe, s’est implanté boulevard des Capucines il y a déjà quelque temps, l’Apple store présent à Opéra renforce cette montée en gamme du quartier. A l’évidence, la première zone commerciale d’Europe à ciel ouvert, avec ses deux grands magasins historiques -2,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires cumulés – mais aussi sa panoplie complète d’enseignes internationales, et arpentée par 43 millions de visiteurs par an, se devait cette montée en gamme vers le Luxe.

Avant, au Printemps le luxe était cantonné au rez-de-chaussée, aujourd’hui, il investit tous les étages. Une offre destinée en priorité aux 12 millions de touristes étrangers qui fréquentent annuellement le boulevard Haussmann. Symboles de ces rénovations : les « shops in shop » des griffes de luxe présent désormais dans les grands magasins.

Pour marquer cette montée en gamme vers le luxe, le Printemps, trente-deux années après l’ouverture de son dernier magasin à Marseille, s’est implanté à l’entrée d’un des plus grands musées du monde, le Printemps du Louvre. Lfieu exceptionnel, architecture, marques, produits et mise en scène uniques pour un nouveau concept de grand magasin. D’une surface de 2 600 m2, le Printemps du Louvre réunit les plus belles marques de luxe et de beauté, emblèmes des savoir-faire de la maroquinerie, la haute horlogerie, la haute joaillerie et du parfum. A ce titre, le grand magasin offrira la plus belle des sélections cadeaux pour les amateurs de luxe, d’art et de culture de Paris, de la France et du monde entier.

Gwenaelle T.

IMGbis

Related Post

2014-12-02T20:44:55+00:00