Le luxe & les Médicis

Le luxe & les Médicis

De simple marchand à banquier de Florence, puis d’Europe, la famille des Médicis a connu une expansion incommensurable et était à la tête de la ville de Florence, du XIVème au XVIIIème siècle. « Le luxe à la française » que nous connaissons aujourd’hui est en patrie dû à Catherine de Médicis.

Le roi François Ier va marier son fils Henri II avec Catherine de Médicis. Elle va devenir Reine de France (de 1536 à 1547). Elle va « civiliser » la France en important son savoir faire « Luxe », à la France. Elle va venir en France avec un Haut Joaillier, Melerio dit Miler qui va s’installer plus tard à Paris, de cuisiniers italiens et de Hauts parfumeurs. Elle a un goût pour l’art. Elle va financer des artistes, des poètes et des hommes et des femmes de lettres.

Le roi Henri II va mourir en 1559. Catherine est donc seul. La succession des règnes de ses trois fils va lui permettre de maintenir l’unité du pays, dans une période de guerres de religion. Pour divertir le peuple, Catherine de Médicis va organiser des fêtes, des bals et des jeux à la Cour Royale.

Henri III, le dernier fils, va être roi. Il a dû mal à rétablir son pouvoir. Il va alors créer des codes, qui correspondent aux codes Henri III. Dans ceux-ci sont inscrits des protocoles à respecter, qui seront l’héritage du luxe français. Louis XIV va reprendre ces codes et l’héritage de Catherine de Médicis : les somptueuses fêtes, l’art du raffinement de la table, la haute joaillerie et la haute gastronomie.

Photo signature

Mélanie Marques

Rédactrice

2016-12-11T11:07:06+00:00