Fortuny et l’invention du plissé moderne

Fortuny et l’invention du plissé moderne

L’exposition « Fortuny, un espagnol à Venise » a remis à l’honneur ce grand artiste d’origine espagnole que fut Mariano Fortuny.

Fils du peintre Mariano Fortuny Y Marsal, Fortuny suivi les traces de son père et devint rapidement peintre. Il s’intéressera également à la gravure, à la photographie, au design et au textile. Il débuta  cette dernière en 1906 dans le Palazzo Pesaro degli Orfei situé à Venise et actuellement musée Fortuny.

The designer Mariano Fortuny © ABC Espagne

Le créateur s’est fait connaître pour sa célèbre robe Delphos en soie plissée créée en 1909. De nombreuses déclinaisons de cette robe virent également le jour avec des tissus et des perles de verres de différentes couleurs et la présence ou non de manches et de ceinture.

La robe Delphos fut souvent accompagnée du Knossos, iconique et très long châle (1m x 4m) qui nécessitait l’aide d’une femme de chambre pour être porté. Sous l’influence de l’hellénisme, Fortuny créa également sa robe Eleonora avec l’aide de sa femme couturière, Henriette Nigrin.

Robe Delphos
© Les Echos

 

Symbole de la libération des femmes grâce à ses vêtements souples et confortables, les créations de Fortuny suscitent à l’époque l’engouement de nombreuses personnalités comme la danseuse Isadora Duncan et ses filles adoptives, la comédienne Eleonora Duse, Jeanne Lanvin, Oona Chaplin (4ème épouse de Charlie Chaplin), et la belle soeur de Winston Churchill.

Les créations de Mariano Fortuny reflètent la diversité de ses sources d’inspiration provenant d’Orient, de Grèce antique, du Moyen-âge et de la Renaissance. Cette attraction et fascination envers le créateur est renforcée par la diversité des matières et des motifs qu’il utilisait : crêpe, gaze, velours, soie, satin, taffetas.Au sein de l’exposition, photographies, cahiers de ventes, matrices, permettent de se replonger dans le contexte de l’époque et de saisir le processus créatif qui animait Fortuny (il nommait par exemple les brevets de ses modèles par des lettres).

 

Filles adoptives d’Isadora Duncan (Lisa, Anna, Margot) en robe Delphos, 1920 © Advantage in vintage

Fortuny a marqué son temps non seulement dans le monde de la mode mais également dans le monde de l’art et des innovations. Fervent collectionneur d’art il était en effet une référence en la matière et a également créé des procédés de teinture et d’impression sur tissus. Fortuny est également à l’origine de brevets d’éclairage car la lumière avait une place très importante dans ses inventions. De nombreuses références sont faites à Fortuny dans les oeuvres de Marcel Proust « A la recherche du temps perdu » et « La prisonnière » qui témoignent de l’influence de ce dernier.

De nos jours, la Maison Fortuny est gérée par la famille Riad depuis près de 30 ans et reste imprégnée de l’esprit de son fondateur mêlant tradition et modernité. La première réinterprétation des célèbres plis inventés par Fortuny apparait d’ailleurs à la fin de l’exposition, résultant de plusieurs années de recherches.

 

 

 

 

Alexandra Lion

Related Post

2017-12-14T23:39:56+00:00