Art et Luxe : la naissance de l’arketing

Art et Luxe : la naissance de l’arketing

 

L’Arketing où comment l’art s’allie au luxe.

«Le luxe est issu de l’art. Et l’art est un luxe», affirmait Mikael Kraemer, issu d’une famille de marchands d’art du XVIIIème siècle.

Les plus grandes Maisons de luxe se sont souvent nourries de l’art au point de développer leur propre identité à partir de références artistiques.

L’art offre une dimension émotionnelle aux marques de luxe qui leur permet d’enrichir l’expérience client, d’accroître leur statut et leur désirabilité, tout en légitimant leur supériorité en termes de prix.

Cette collaboration va s’exprimer de différentes manières. Avec un packaging original et séduisant par exemple. L’architecture des magasins, les vitrines, les campagnes publicitaires, le mécénat et la création de fondations d’art contemporain.

Ce sont de grands architectes qui vont collaborer avec les maisons de luxe.

Le but est de se renouveler, donner une imagine dynamique de la Maison à la clientèle.

L’utilisation de l’art par les marques est une démarche qui existe depuis plusieurs dizaines d’années et connaît aujourd’hui un regain d’intérêt important.

Le but est de faire oublier la dimension commerciale en faveur d’un univers artistique.

L’arketing offre à la marque un ancrage culturel et une visibilité différente car nombre de celles ci sont souvent mécènes auprès des artistes.

C’est devenu un enjeu stratégique pour les Maison de luxe, en même temps qu’un facteur de différenciation, primordial dans un environnement très concurrentiel.

Cela permet aussi de toucher un nouveau public, des personnes qui s’intéressent à l’art et qui découvre une Maison de luxe à travers sa collaboration avec un artiste.

Quelques exemples de collaboration entre artistes et marques de luxe :

Jeff Koons et la marque de Champagne Dom Perignon

koons

Louis Vuitton et l’artiste Murakami

lv-murakami

photo-marion

Cosson Marion

Rédactrice

Related Post

2016-12-04T16:18:05+00:00